Fermeture de FECIT par Administrateur

 

Le Cardinal Thorne, contrairement à Mgr Muller, sera électeur au Conclave. Et ce refus de s'exécuter du Cardinal Thorne montre qu'il a été passablement énervé, pour rester poli, de ce couteau dans le dos du Préfet de Congrégation pour la doctrine de la Foi (doctor honoris causa de l'Université de Lima), et qu'il n'entend pas plier. Plier devant qui ? Devant les tenants d'une approche bienveillante vis à vis de la théologie de la libération.... En effet l'Université de Lima est un des berceaux du modernisme sud-américain, en somme une université parcourue par un égout collecteur de toutes les hérésies, et qui forme donc en son sein, en autre, des hérétiques...

Cela peut avoir un impact, sectorisé et limité j'entends, sur le Conclave. En effet cela va exacerber deux lignes de fractures parmi les électeurs Sud-Américains:

- la ligne de fracture adversaires/tenants de la théologie de la libération; et donc affaiblir des candidats du type Scherer, Braz de Aviz (ou Maradiaga mais il semble avoir indiqué qu'il refusait)

- la ligne, plus subreptice, entre ordre et congrégation, puisque le cardinal Thorne, éminent représentant de l'Opus Dei, a eu fort à faire avec les jésuites, grand défenseur de l'Université de Lima, qui se sont posés en "médiateurs" dans l'affaire. 

 

Ps: En parlant de l'Opus Dei, ils auront un autre représentant au conclave, non électeur lui, mais qui pourrait avoir bien plus de pourvoir qu'un électeur: le Cardinal Herranz. Il a dirigé la commission d'enquête cardinalice sur vatileaks, épaulé par la Cardinaux Tomko et de Giorgi, dont les conclusions ont été rendus au Pape et sont restées secrètes...  

Camouflet pour Mgr Muller! par saintméthode le 15-02-2013 (09:28:25)
    Excellente nouvelle... par PM le 15-02-2013 (11:15:54)
    Génial ! par Alonié de Lestres le 15-02-2013 (19:19:30)
    Ce qui serait drôle.... par PM le 16-02-2013 (14:37:00)

 

 

Fecit © 2011