Fermeture de FECIT par Administrateur

 

Nommé par Benoît XVI en accord avec Bertone et Scola, il peut réconcilier les deux tendances, sans compter qu'il héritera des voix des cardinaux proches de Ruini, du cardinal Piacenza (ordonné aussi par Siri) et des conservateurs.

Il a réussi à être au-dessus de la mêlée, ce qui est remarquable en ces temps.

S'il est vraiment thomiste et proche de Siri c'est tout bon. Un Grégoire XVII en perspective.

Quoiqu'on en dise, un pape italien a beaucoup plus de chances d'être élu lorsqu'il n'y a pas de grand favori. Je crois qu'il y a 28 électeurs italiens sur 116, soit près du quart.

De plus, les cardinaux italiens n'ont pas forcément gardé un bon souvenir des derniers secrétaires d'état (Bertone/Sodano)

Questions concernant la théologie de 2 papabili? par saintméthode le 21-02-2013 (17:33:52)
    Bagnasco à priori thomiste.... par PM le 21-02-2013 (23:22:19)
    Bagnsaco par PM le 21-02-2013 (23:24:25)
       Bagnasco pourrait attirer sur lui les voix des cardinaux italiens par saintméthode le 22-02-2013 (00:38:37)
          Bagnasco un candidat bien placé... par PM le 22-02-2013 (10:30:06)
             Le pompon : tous les cardinaux auront le dossier vatileaks par saintméthode le 22-02-2013 (13:26:44)
                Le rapport sur Vatileaks restera secret! par saintméthode le 25-02-2013 (13:57:37)

 

 

Fecit © 2011