Fermeture de FECIT par Administrateur

 

Jeudi 21 février 2013 : le cardinal Barbarin en prière à la Grande Mosquée de Lyon

Suivant les traces de Benoît XVI à la mosquée Bleue d'Istanbul, le cardinal Barbarin, après s'être vanté de réciter la chahâda, la profession de foi de l'islam, vient de se rendre à la grande mosquée de Lyon pour une prière publique en compagnie de l'imam Kamel KABTANE.

Dans un communiqué au ton triomphaliste le recteur Kabtane a publié un texte [Voir ci-dessous] annonçant cette nouvelle où la doxa de Nostra Aetate - fille d'une herméneutique de rupture voulue par Vatican II - est si bien comprise et assimilée par les fidèles qu'il n'est plus rare de voir des "écoles privées" emmener leurs élèves visiter des mosquées pour "s'imprégner des lieux cultuels" de l'islam (sic).

Rappelons à nos lecteurs ce qu'écrivait M. l'abbé de Cacqueray dans son éditorial intitulé "De la confusion des esprits à la dhimmitude programmée !" à propos de Nostra Aetate :

"[Espérons] que sa lecture, dont l’irénisme mensonger jure si grossièrement avec les durs constats de l’implantation islamique, dégrisera de la naïveté conciliaire. Qu’elle permettra de comprendre que la visite à la mosquée n’est ni l’effet du hasard ni un fait dépourvu de signification, mais prend place dans le processus d’un dialogue interreligieux qui ne tourne vraiment pas au profit de l’Eglise.

Pour nous, il nous suffit à rejeter définitivement l’hypothèse de l’herméneutique de la continuité. Nous ne pouvons qu’être en rupture avec cette page proprement scandaleuse, où la présentation de l’Islam s’oppose si profondément à la réalité des faits. Et si penser de cette manière mérite l’excommunication, nous ne concevons aucune autre solution que de préférer l’encourir et nous n’avons pas le cœur, pour ce qui touche au cœur de notre vie et de notre espérance, de biaiser pour simuler l’hypothèse d’une réception éventuelle de ce que nous savons être irrecevable."

Dans la vidéo de cette cérémonie commune, l'imam dit bien qu'ils ont "prié ensemble" et non qu'ils étaient "ensemble pour prier". La Trinité semble bien avoir été exclue d'une prière où on prie nommément Allah avec des bribes du Pater pour donner quelques apparences d'accomodement.

 

Son Eminence en prière avec les imams de la Grande mosquée de Lyon

 Lire la suite ICI

 


Jeudi 21 février 2013 : le cardinal Barbarin en prière à la Grande... par Jean-Eudes de Grèce le 23-02-2013 (19:50:08)
    Triste exemple par Genepi le 23-02-2013 (23:17:42)
    Une réponse appropriée par Malvieni le 23-02-2013 (23:35:15)
    Bar-barin? par Gaillardon le 24-02-2013 (11:12:07)
       Cardinal musulman ? par Exocet le 24-02-2013 (12:10:58)

 

 

Fecit © 2011