Fermeture de FECIT par Administrateur

 

Saint Thomas à traité de l'Eglise plutôt occasionnellement qu'"ex professe". A l'occasion de la "gratia capitis", grâce du chef, qui est la source de toute grâce sanctifiante, et dont bénéficie le Corps mystique de l'Eglise, il se demande quels sont les membres de ce Corps mystique dont Notre Seigneur est la tête. Sa réponse est très instructive: il distingue ceux qui le sont seulement en puissance, de ceux qui le sont en acte, soit définitivement - c'est l'Eglise souffrante et triomphante, y compris les anges - soit ceux qui le sont actuellement in via par la foi et la charité, soit les pécheurs qui ont la foi, mais sont des membres desséchés, n'ayant pas la charité.

L'Eglise considérée comme Corps mystique est une réalité spirituelle comprenant tous les esprits vivant de la Vie divine communiquée par Notre Seigneur comme des rameaux vivants rattachés au cep. Beaucoup peuvent hélas, ici-bas, se détacher du cep et périr, et d'autres au contraire y être greffés par un baptême valide et fructueux puis en vivre. Cependant ce Corps mystique et invisible pour nous, se présente ici-bas selon une société hiérarchique visible fondée par Notre Seigneur, destinée à accroître le Corps mystique selon l'ordre donné à ses apôtres par Notre Seigneur: "Allez, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit... Celui qui croira sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné..."

Le but final qui est le salut, est d'abord lié à la foi. Toute la hiérarchie instituée par Notre Seigneur est au service de la foi qui permettra au fidèle de s'abreuver aux sources de la charité, de l'Esprit-Saint et de sa grâce. Toute l'histoire de la primitive Eglise est une illustration bien instructive de l'application stricte des ordres donnés par Notre Seigneur.

Avec l'effusion de l'Esprit à la Pentecôte naît dans sa vitalité l'Eglise qui va, sur l'ordre de Notre Seigneur, instituer pour les baptisés une liturgie sacramentaire, comprenant la prière, la prédication, l'Office divin, la célébration des mystères de la Croix et de l'Eucharistie, qui multipliera rapidement les évêques, les prêtres et les autres ordres, pour la multiplication et la sanctification de ceux qui croient.

De l'Israël de l'Ancien Testament naît le nouvel Israël du Nouveau Testament, dont le Verbe incarné est la tête, conduisant et formant son peuple à travers ce désert pour le mener à la Terre Promise, qui n'est autre que la Trinité elle-même.

De même que l'Israël de l'Ancien Testament a eu une histoire bien troublée à cause d'infidélités continuelles vis-à-vis de Dieu, bien souvent œuvres de ses chefs et de ses lévites, ainsi l'Eglise militante dans ce monde connaît sans cesse des périodes d'épreuves à cause de l'infidélité de ses clercs, par leurs compromissions avec le monde.

Plus les scandales viennent de haut et plus ils provoquent de désastres. Certes, l'Eglise en elle-même garde toute sa sainteté et ses sources de sanctification, mais l'occupation de ses institutions par des papes infidèles, et par des évêques apostats, ruine la foi des clercs et des fidèles, stérilise les instruments de la grâce, favorise les assauts de toutes les puissances de l'Enfer qui semblent triompher.

Cette apostasie fait de ces membres des adultères, des schismatiques opposés à toute tradition, en rupture avec le passé de l'Eglise et donc avec l'Eglise d'aujourd'hui, dans la mesure où elle demeure fidèle à l'Eglise de Notre Seigneur.

Tout ce qui demeure fidèle à la véritable Eglise est l'objet de persécutions sauvages et continuelles. 

Mais nous ne sommes pas les premiers persécutés par de faux frères pour avoir gardé la foi et la tradition; le Martyrologe nous l'enseigne tous les jours. Plus la sainte Eglise est outragée, plus nous devons nous attacher à Elle, corps et âme, plus nous devons nous efforcer de la défendre et lui assurer sa continuité en puisant dans ses trésors de sainteté pour reconstruire la Chrétienté. (9)

9 Nous recommandons sur ce sujet, la lecture des livres du R.P.Calmel et les écrits du Père Emmanuel sur l'Eglise, écrits vraiment admirables.

 Mgr Lefebvre, Itinéraire


Plus la sainte Eglise est outragée, plus nous devons nous attacher... par Austremoine le 24-02-2013 (18:15:58)

 

 

Fecit © 2011